samedi, juin 25, 2022
black
black
previous arrow
next arrow
More

    Togo : voici la position de Faure Gnassingbé sur les grèves du SET

    Pour la première fois depuis le début de la nouvelle crise qui secoue le secteur de l’éduction, le chef de l’Etat a abordé la question. Faure Gnassingbé se réjouit du mémorandum d’entente signé entre des fédérations et le gouvernement et se montre ferme envers le Syndicat des enseignants du Togo (SET) sans le nommer.

    Des propos du président du président de la République, on comprend que des instructions ont été données aux ministres Gilbert Bawara et Prof. Dodzi Komla Kokoroko pour se montrer fermes à travers les décisions qu’ils prennent.

    « J’ai demandé aux ministres concernés de maintenir les discussions avec les partenaires sociaux pour relever les défis qui subsistent. C’est le lieu de saluer les accords intervenus récemment, qui s’inscrivent dans la dynamique de concertation que nous encourageons », dit le chef de l’Etat.

    Dans cet esprit, poursuit-il, les attitudes de défiance à l’autorité, de non-respect des textes et de troubles à l’ordre public sont à proscrire. « Le gouvernement y veillera avec fermeté », ajoute-t-il.

    Il dit inviter tous les acteurs sociaux à utiliser les voies légales, à privilégier le dialogue et à éviter les violences.

    Pour M. Gnassingbé, l’ambition du gouvernement, c’est de répondre aux besoins prioritaires du secteur en mettant notamment l’accent sur le recrutement des enseignants et leur formation, ainsi que la construction en cours des infrastructures.

    Il parle d’un socle complet de mesures qui tient compte des forces et faiblesses du système éducatif pour identifier des solutions globales et durables.

    Actuellement, des enseignants grévistes sont licenciés. Trois (3) autres sont en prison après qu’ils aient été retirés de la fonction enseignante. Tout ceci, à la suite de grèves du SET que le gouvernement, depuis le début, juge illégal.

    Pour rappel, le SET ne se retrouve pas dans le mémorandum d’entente et demande un certain nombre de primes pour les enseignants fonctionnaires, conformément à la réforme de 1975 toujours en vigueur.

    ARTICLES RÉCENTS

    Latest Posts

    togocom 1000000
    togook
    previous arrow
    next arrow