mercredi, juin 29, 2022
black
black
previous arrow
next arrow
More

    Togo : les bouchers et éleveurs de Sokodé disent merci à Faure Gnassingbé

    En tournée depuis quelques jours à l’intérieur du pays, Koutéra Bataka, le ministre de l’Agriculture et de la production animale et halieutique était à Nada (7 km au nord-est de Sokodé). Là-bas, le gouvernement a fait construire une nouvelle aire d’abattage de bétails d’un coût total de 138,5 millions de francs CFA. Pour les bouchers et les éleveurs de la préfecture de Tchaoudjo, ‘l’infrastructure’ a une très grande importance.

    Le porte-parole des bénéficiaires de cette aire d’abattage a remercié le chef de l’Etat, Faure Gnassingbé parce que, dira-t-il, ce ‘joyau’ permettra aux populations de région centrale de développer l’élevage des gros bétails et des petits ruminants.

    Construite sur une superficie de de 1 ha, l’aire d’abattage est composée de 9 blocs : un bâtiment d’exploitation, un parc de stabulation, un bloc administratif, un bloc sanitaire, des fausses septiques, un poste d’eau, la clôture, un bio digesteur et un autre endroit appelé 5ème quartier.

    Pour le ministre Bataka, cette infrastructure vise à développer un environnement favorable pour, dit-il, « soutenir, motiver et renforcer les capacités en vue d’atteindre une production plus intensive en bétails ».

    C’est l’occasion d’améliorer l’accès aux marchés pour rendre compétitive la filière, a-t-il ajouté. Il a d’ailleurs insufflé aux bouchers et éleveurs concernés, une idée pour créer un marché international de bétails.  

    « La filière de l’élevage de bétails ayant une grande importance économique et sociale dans la région pour son rôle dans la lutte contre la pauvreté, il va falloir trouver un grand espace pour installer un marché international de bétails, avec le concours des chefs canton et les communautés », a-t-il proposé.

    Démarrée dans la région des Savanes il y a 5 jours, la tournée a conduit le ministre Koutéra Bataka à Kaboli et à Sotouboua pour visiter les constructions des infrastructures au profit des Entreprises de services et organisations de producteurs (ESOP).

    ARTICLES RÉCENTS

    Latest Posts

    togocom 1000000
    togook
    previous arrow
    next arrow