mercredi, mai 25, 2022
black
black
previous arrow
next arrow
More

    JVF 7 : de jeunes dans la peau d’un futur président du Togo

    La finale de l’édition 7 du championnat national des Joutes verbales francophones (JVF) aura lieu le samedi 2 avril prochain à l’Institut français du Togo. Au cours de cette prestigieuse compétition d’art oratoire, d’éloquence et de débat structuré, les finalistes se mettront dans la peau d’un futur président togolais.

    L’association JUNA-Togo et ses partenaires ont fait l’annonce vendredi à Lomé, lors d’une conférence de presse de lancement de cette finale. C’est en présence de plusieurs invités de marque, notamment Lamie Koriko Sanvee, Secrétaire générale du ministère de la culture, Alain Laeron, Directeur de l’Institut français du Togo, représentant l’ambassadrice de France au Togo.

    « A la finale du 2 avril, après avoir simulé le rôle de député à l’Assemblée nationale lors des phases éliminatoires, chacun des candidats finalistes, dans la peau de candidat à la magistrature suprême de son pays, défendra son projet de société basée sur le thème : ‘pour les valeurs qui nous ressemblent et qui nous rassemblent’ lors des épreuves de plaidoiries et de débat ouvert », a lancé Frédéric Tsatsu, promoteur et délégué général des JVF.

    Des distinctions sont prévues à l’issue de cette compétition. On connaîtra le champion ou la championne JVF 2022, la ‘révélation de l’année’ qui couronnera la candidate qui s’est montrée exceptionnelle et un trophée spécial pour l’excellence féminine.

    Deux (2) semaines après cette finale, suivra la finale de la 2ème édition des rencontres internationales d’éloquence et de débat francophone (RIDEF). Une compétition qui verra sur la scène de l’Institut français du Togo, des candidats venus de plusieurs pays. Le Togo a remporté la 1ère édition devant la Côte d’Ivoire et la France.

    A l’occasion du lancement d la finale de ces 2 compétitions, les organisateurs ont profité pour faire le bilan des 7 années des JVF.

    « Après 7 ans, nous pouvons être fiers que nous avons contribué efficacement à l’épanouissement d’un millier de jeunes togolais et francophones en construisant avec eux des moyens leur permettant de prendre conscience de leurs aptitudes et de les développer », s’est réjoui M. Tsatsu.

    Cependant, a-t-il noté, le monde actuel est diagnostiqué comme étant en proie à une crise de valeurs, avec en toile de fond le brouillage des repères et des cadres traditionnels de référence et le développement de la culture de l’insignifiance.

    ARTICLES RÉCENTS

    Latest Posts

    togocom 1000000
    tgcommai
    previous arrow
    next arrow