samedi, juin 25, 2022
black
black
previous arrow
next arrow
More

    JEMD : les membres formés au CNSF ont leur attestation, 35.000 plants déjà produits dans leur pépinière pilote

    Ils ont été formés pendant 6 mois au Centre national de semences forestières (CNSF) à Davié sur les techniques de production de plants en pépinières. Les 23 personnes formées sur les plus de 200 membres que compte ‘Jeunesse en mission pour le développement (JEMD), ont reçu vendredi leur attestation de fin de formation. Une attestation signée par le ministre de l’environnement et des ressources forestières.

    C’est au cours d’une cérémonie solennelle qui a eu lieu devant un parterre d’autorités à Amétonsimé (le marché d’Avédji) qui est le site de pépinières de ces jeunes.

    Selon le président de cette association, Edzodzinam Komi Alagbo, cette activité est le premier volet du ‘Projet annuel de reboisement de la jeunesse (PARJ 22) porté par la JEMD.

    « A la 2ème édition de notre initiative de reboisement en 2020, la JEMD a fait le constat selon lequel toutes les administrations privées comme publiques ainsi que les particuliers du Grand Lomé font le déplacement du CNSF de Davié à la recherche de jeunes plants, en vue de l’observation du 1er juin, journée nationale de l’arbre », a-t-il dit en plantant le décor.

    Face à ce constat, a-t-il poursuivi, la JEMD a pris la décision de pallier ce vide en faisant former ses membres sur les techniques de productions de plants, avec intention de disposer de sa propre pépinière à Lomé, pour approvisionner les 13 communes du Grand Lomé. Cette idée est devenue aujourd’hui réalité.

    C’est d’ailleurs sur leur site de pépinières que la cérémonie de remise d’attestation a été faite. Deux (2) mois après leur formation, les jeunes de la JEMD sont passés en action et aujourd’hui, sur le site de pépinière du marché d’Avédji, ils ont produit 35.000 jeunes plants d’espèces ornementale, fruitière et de foresterie. Pour la phase expérimentale qui va jusqu’au 1er juin 2022, ils veulent produire 50.000 plants.

    Présent à la cérémonie, le Directeur du CNSF de Davié, a salué cette initiative portée par ces jeunes togolais. « Je les félicite. C’est une bonne initiative dans la mesure où le centre ne peut pas produire tous les plants pour couvrir les 1 milliard de plants que le Togo veut mettre en terre d’ici à 2030. Il faut que des jeunes d’autres communes suivent les pas de la JEMD afin que cet objectif de mettre en terre 100 millions de plants chaque année au Togo soit réalisé », a lancé Tchimbiadji Kombate.

    Les membres de la JEMD, femmes, filles et garçons ont reçu du 21 janvier au 20 juin leur formation en production de plants. Ils sont aguerris dans le processus de la mise en œuvre d’une pépinière qui va de la recherche au traitement de graines au repiquage, de démariage et le désherbage.

    La JEMD a besoin d’accompagnement, de moyens, des conseils et des orientations pour aller au bout de son engagement, dira son président.

    ARTICLES RÉCENTS

    Latest Posts

    togocom 1000000
    togook
    previous arrow
    next arrow