ADS
12 Nov 2021

Togo : le CACIT et ses partenaires lancent la 6ème édition de la NDH, les candidatures ouvertes

Le Collectif des associations contre l’impunité au Togo (CACIT) et ses partenaires ont lancé vendredi à Lomé la 6ème édition de la Nuit des droits de l’homme (NDH). L’édition 2021 de cet événement qui depuis 2015, encourage les acteurs étatiques et non étatiques qui s’illustrent positivement en faveur des droits humains au Togo, se veut spéciale pour plusieurs raisons.

En effet, cette édition est marquée par l’accompagnement du Programme des Nations Unies pour le développement (PNUD) et de l’Union européenne (UE) qui apportent une innovation. Chacun des acteurs lauréats d’une catégorie partira avec un ordinateur. Aussi, l’UE va-t-elle primer spécialement une femme défenseure des droits humains dans une catégorie spéciale.

Place désormais au dépôt de candidatures qui se fera à travers l’adresse mail : This email address is being protected from spambots. You need JavaScript enabled to view it. ou par dépôt physique du dossier au siège du CACIT sis à Hédzranawoé, un quartier de Lomé. Les différents acteurs ont jusqu’au 26 novembre prochain pour faire le dépôt.

Comme la 5ème édition, la 6ème intervient dans un contexte fortement marqué par la gestion de la riposte à la Covid-19. Et le thème retenu par les organisateurs est : ‘engageons-nous en faveur des droits économiques, sociaux et culturels pour le renforcement de l’Etat de droit et de la démocratie au Togo’.

« Le choix de ce thème se justifie par le fait que, dans le contexte de l’état d’urgence sanitaire, la précarité de la vie s’est encore plus accentuée du fait de certaines mesures prises par les gouvernements à travers le monde, y compris au Togo », a lancé Ghislain Nyaku, Directeur exécutif du CACIT.

Il a énuméré entre autres l’instauration du couvre-feu, la fermeture des frontières terrestres et aériennes, le bouclage de certaines villes, la restriction des rassemblements et la suspension des visites dans les prisons civiles du Togo. « Ces mesures constituent des pesanteurs qui freinent l’effectivité de la jouissance des droits économiques, sociaux et culturels par les citoyens de toute catégorie », a-t-il précisé.

L’apothéose de cette édition sera la soirée récompense des lauréats prévue pour le 10 décembre prochain, journée internationale des droits de l’homme.

Le jury déjà mis en place, va récompenser 13 acteurs dans diverses catégories, notamment le droit à un travail décent, le droit à un logement décent, le droit à la participation à la vie culturelle, le droit d’accès à l’eau potable, le droit à la santé, le droit à l’alimentation, le droit à l’éducation, médias engagés dans la promotion des droits économiques, sociaux et culturels et la responsabilité sociale des entreprises. A toutes ces catégories, il faut ajouter la catégorie spéciale UE pour la femme défenseure des droits de l’homme.

En 6 ans, la Nuit des droits de l’homme (NDH) a son actif plusieurs impacts. Grâce à cet événement, on note un fort engagement en faveur des droits humains. La soirée récompense se trouve être une retrouvaille entre acteurs qui militent pour les droits de l’homme en général. Cet événement est un fort canal de plaidoyer pour les droits de l’homme au Togo.

Sur cette édition, le CACIT se fait accompagner de Brot für die Welt, premier partenaire financier de la NDH, du ministère togolais des droits de l’homme, de l’UE, du PNUD, et de Réseau Sentinelle, un réseau qui s’occupe de l’aspect des défenseurs des droits de l’homme sur le plan national.

Read 364 times
Tagged under
Facebook Google Plus Twitter LinkedIn
Top
We use cookies to improve our website. By continuing to use this website, you are giving consent to cookies being used. More details…