ADS
10 Oct 2021

France-ESS : les chiffres partagés par Myriam Dossou ont suscité un intérêt pour le Togo

En France vendredi, l’économie sociale et solidaire (ESS) a été au cœur d’un webinaire. Les participants ont planché sur le thème : ‘quels modèles d’ESS pour l’Afrique de demain ?’. Le Togo y a fait une forte impression avec son expérience dans 3 domaines.

Au cours de cette table ronde, les participants ont mis en exergue les différents modèles d’ESS, leur état en Afrique, les fondements culturels et l’influence de ses structures traditionnelles de solidarité.

L’économie sociale et solidaire, a-t-on démontré lors des débats,  se présente comme la promesse d'une économie inclusive, d’innovation sociale et de modèles alternatifs pour répondre aux besoins de la population, notamment la jeunesse et les plus vulnérables, et relever les défis multiples auxquels fait face le continent.

Bref, il a été question la nécessité de promouvoir une économie basée sur la coopération et la solidarité afin de construire ensemble l'après Covid-19.

Représentant le Togo à ce webinaire, la ministre du développement à la base, a parlé du cas de son pays, à travers 3 secteurs différents. Les développements de Myriam Dossou d’Almeida ont pris en compte les mesures d’accompagnement de l’Etat en faveur de l’entrepreneuriat social, les programmes de promotion de l’emploi des jeunes et les filets sociaux. Des résultats sont à valoriser, a-t-elle dit.

Sur le premier point, elle a parlé de la mesure présidentielle des 25% des marchés publics accordés aux jeunes et femmes. On retient à ce propos que sur les 3 années d’exécution, plus de 42 milliards de francs CFA milliards de marchés publics ont été octroyés à ces tranches. 8372 jeunes et femmes ont été bénéficiaires de la mesure.

Toujours à ce propos, Mme Dossou d’Almeida a dévoilé les résultats enregistrés par le Fonds d’appui aux initiatives économiques des jeunes (FAIEJ). A ce propos, 72 351  jeunes ont été formés en entreprenariat, pendant que 22 098 plans d’affaires de jeunes ont été financés avec à la clé, plus de 17 milliards FCFA d’appuis techniques et financiers accordés aux jeunes.

Pour ce qui concerne le 2ème point, la ministre togolaise a touché du doigt le volontariat national. En termes de chiffre, 47229 volontaires nationaux ont été mobilisés en 12 ans (2008-2020), a-t-elle lancé.

Au Togo, si la Covid-19 a provoqué un choc, a-t-elle souligné, cette pandémie a aussi constitué une opportunité pour l’émergence de l’économie  sociale. Selon la ministre, 12 millions de masques artisanaux ont été confectionnés par 16000 artisans mobilisés dans toutes les préfectures pour un revenu de 1,6 milliard de francs CFA.

Sur la question des filets sociaux chère au gouvernement, la ministre a parlé des transferts monétaires faits aux foyers vulnérables. Sur 6 ans, 8,6 milliards ont été transférés à 109482 ménages. Plus de 13 milliards ont été alloués à 819 000 bénéficiaires considérés comme les personnes les plus touchées par la pandémie.

Read 452 times
Facebook Google Plus Twitter LinkedIn
Top
We use cookies to improve our website. By continuing to use this website, you are giving consent to cookies being used. More details…