ADS
17 Jun 2021

Binah : la campagne ‘Tree planting’ exécutée sur 5 hectares de la forêt sacrée de Kpandoublou

Cinq (5) hectares de terres dégradées ont été reboisés jeudi dans la préfecture de la Binah. Au total 1000 plants de différentes espèces locales ont été mis en terre dans la forêt sacrée de Kpandoublou dans le canton de Kétao (commune de Binah 2). Il s’agit de l’activité phare de la campagne ‘Tree planting’ organisée par la Coordination togolaise des organisations paysannes et de producteurs agricoles (CTOP), financée par la FAO à travers le Mécanisme Forêts et paysans (FFF). 

Une activité dont les premiers acteurs sont les organisations de producteurs forestiers et agricoles (OPFA). Plusieurs acteurs impliqués dans la protection de l’environnement et la restauration, se sont également mobilisés pour la circonstance.

Il s’agit du Préfet de la Binah, de la Direction régionale de l’environnement, de la Direction préfectorale de l’'environnement et des communes. Etaient aussi présents les autorités traditionnelles du village de Bomwaï, le représentant de la FAO et les gardiens de la forêt. 

Par la campagne ‘Tree planting’, les organisateurs veulent assurer une meilleure reconnaissance et un renforcement de la contribution des OPFA à la restauration des paysages.

« Aujourd’hui, le rôle essentiel des agriculteurs familiaux et des OPFA en termes de sécurité alimentaire, de développement rural et de la restauration des écosystèmes mérite d’être reconnu et renforcé comme une véritable contribution de ces dernières au Défi de Bonn, à l’Initiative pour la restauration des forêts et paysages forestiers en Afrique (AFR 100), et au Togo, à l’objectif national de restauration de 1 400 000 hectares de terres dégradées », indique-t-on à la CTOP.

Cette campagne est guidée par 2 événements majeurs. Le premier est la campagne nationale de reboisement 2021 avec l’objectif qui est de mettre en terre  300.000 plants le 1er juin dernier, ce qui a été fait. Puis à partir du 02 juin, la poursuite du reboisement pour objectif la mise en terre de 10.000.000 de plants à l’horizon 2030.

Le second est la Journée mondiale de lutte contre la désertification et la sécheresse, instituée par l’Organisation des Nations Unies et célébrée le 17 juin de chaque année en vue de sensibiliser le public aux efforts menés par la communauté internationale pour lutter contre la désertification.

Pour rappel, la mise en terre des plants sur les 5 hectares a été faite en synergie avec l’Union Internationale pour la Conservation de la Nature (UICN). Dans le même cadre, des pancartes de sensibilisation ont été posées.

L'autre aspect de ladite campagne consiste en l'organisation d'une émission télévisée autour du thème: 'quelle mobilisation des OPFA togolaises en appui à la campagne nationale  de reboisement 2021 et à l'AFR 100?'.

Read 661 times
Tagged under
Facebook Google Plus Twitter LinkedIn
Top
We use cookies to improve our website. By continuing to use this website, you are giving consent to cookies being used. More details…