ADS
06 Oct 2021

Togo : un maire demande à SOTRAL de créer une ligne Lomé-Vogan pour les étudiants

Ils sont nombreux ces étudiants togolais qui viennent de l’intérieur du pays pour suivre des cours à Lomé.  Le soir, n’ayant pas de chez dans la capitale à cause des difficultés de logement, ils sont obligés de rentrer chez eux, parfois à des dizaines de kilomètres. Le lendemain, ils doivent revenir. Ainsi de suite jusqu’à la fin de l’année. Un maire pense particulièrement aux étudiants venant de Vogan (55 km).

Dans une lettre adressée au Directeur général de la Société des transports de Lomé (SOTRAL), Messan Kokou Gnavo, maire de Vo 2 demande à Dr Komlan Tindano d’ouvrir une ligne Lomé-Vogan pour le transport des étudiants de l’Université de Lomé (UL).

« Cette sollicitation a pour objet de mettre fin aux difficultés de logement à Lomé et de permettre aux étudiants de poursuivre leurs études universitaires dans de bonnes conditions », écrit le maire.

Si on peut déjà imaginer la réponse que SOTRAL servira à cette sollicitude, c’est un véritable problème social que l’autorité locale de Vo 2 essaie de dévoiler.

Vogan ne faisant pas partie du périmètre urbain d’exploitation concédé par l’Etat à cette société, il sera difficile qu’une ligne soit ouverte par SOTRAL pour ces étudiants venant de cette préfecture.

Cependant, il faut dire que les étudiants concernés par ces déplacements lointains pour des questions d’études universitaires à Lomé, deviennent de plus en nombreux. Ils viennent de partout.

Une question qui doit intéresser l’Etat. Il lui appartient d’accélérer la construction des instituts universitaires en projet depuis des années, pour désengorger l’université de Lomé et de Kara. Ou à défaut, donner plus de possibilités territoriales à SOTRAL.

Read 965 times
Tagged under
Facebook Google Plus Twitter LinkedIn
Top
We use cookies to improve our website. By continuing to use this website, you are giving consent to cookies being used. More details…