ADS
25 Oct 2021

Le trading, une activité licite qui se fait un peu partout dans le monde

  • Economie

  • Notice: Undefined property: stdClass::$numOfComments in /home/globalactu/public_html/templates/sj_financial/html/com_k2/listing/category_item.php on line 135
    0 Comment

Il n’y a pas de jour où des gens qui ont placé leur argent auprès de certaines sociétés au Togo, se félicitant de l’intervention de la justice, se demandent ce qu’il adviendra de leur placement. Pour la plupart de ces victimes, les personnes sous mandat de dépôt ont des démêlés avec la justice togolaise pour avoir fait du trading. Cette réflexion doit être nuancée.

18 Oct 2021

Tout savoir sur le trading

  • Economie

  • Notice: Undefined property: stdClass::$numOfComments in /home/globalactu/public_html/templates/sj_financial/html/com_k2/listing/category_item.php on line 135
    0 Comment

Au Togo, le trading n’a pas bonne presse depuis quelques semaines. A la suite de la fermeture de toutes les sociétés de placement de capitaux par le ministère de l’économie et des finances et l’injonction faite à elles de rembourser les souscripteurs, les responsables des sociétés de trading sont arrêtés. Un procès est en attente. Cependant, plusieurs se demandent encore ce que c’est que le trading. Dans les lignes qui suivent, Global Actu se propose de décortiquer cette activité.

Qu’est-ce que le trading ?

Le trading est l’activité d’investir sur les marchés financiers. Il est opéré par les traders professionnels ou indépendants. On distingue plusieurs styles de trading qui s’adaptent au profil de l’investisseur.

Le trading est la technique qui consiste à investir de l’argent sur les marchés financiers avec un horizon plus ou moins courtermiste que l’investissement en bourse. Pour se faire, le trader utilisera principalement l’analyse technique sans pour autant occulter les autres analyses pour prendre position sur les marchés financiers, à la hausse ou à la baisse. On distingue plusieurs types de trading qui varient en fonction du risque encouru, des gains espérés et du temps à consacrer au trading. En effet, chaque style de trading demandera plus ou moins du temps de pratique.

Bourse et trading, une différence 

La principale différence que l’on peut faire entre la bourse et le trading, c’est la notion de temps d’investissement. Un investisseur en bourse aura une temporalité longue ou moyenne – investissement à moyen ou long terme, tandis que dans le trading, la notion est plus à court terme.

Comment faire du trading ?

Pour faire du trading ou investir en bourse, il est nécessaire de disposer : d’un compte titre ou d’un plan d’épargne en actions (PEA) pour pouvoir acheter des produits financiers sur les marchés boursiers. Il faut aussi collaborer avec un intermédiaire financier lequel peut être un courtier en bourse ou une banque faisant office de courtier. C’est cet organisme qui sera chargé de passer les ordres de trading sur les marchés financiers.

Un logiciel d’analyse graphique se présente comme un outil indispensable pour le trading. L’analyse graphique est à la base de l’analyse technique utilisée quotidiennement par les traders professionnels et les amateurs.

Il faut jouir d’une bonne formation pour être performant en trading et mettre en application son savoir sur les marchés financiers. Le trading est basé sur les analyses boursières et d’autres types d’analyses ; ce sont les clés de bons investissements.

L’analyse en trading, pierre angulaire de la prise de décision 

En matière de trading, l'analyse en trading est primordiale pour se positionner efficacement sur les marchés financiers. L’analyse en trading se divise en plusieurs catégories et on distingue principalement :

L’analyse technique

Celle-ci est basée sur les prix d’un produit financier et le comportement des intervenants (acheteurs et vendeurs) permettant de tirer des tendances et des conclusions pour se positionner à l’achat ou à la vente. Il y a plusieurs types d’analyses techniques (analyse graphique, chartisme…) et de nombreux indicateurs utilisés (Bollinger, BSI, Stochastique, Parabole, Points pivots…).

L’analyse fondamentale

Son objectif est de définir la valeur réelle des entreprises pour les comparer à leur cours de bourse. L’analyse fondamentale nécessite des analyses complémentaires pour être pertinente : analyse sectorielle, analyse financière, analyse macro-économique, analyse géographique, etc.

L’analyse quantitative

Il s’agit de l’analyse statistique et mathématique qui s’est largement répandue ces dernières années grâce au progrès de l’informatique et du matériel utilisé (ordinateur). De grandes quantités d’informations sont traitées rapidement et sont affichées en temps réel pour aboutir à des prises de position automatique dans le cadre du trading automatique ou semi-automatique.

L’analyse comportementale

Ce type d’analyse a pour objectif d’étudier le comportement des investisseurs afin de distinguer les anomalies présentes sur les marchés financiers, notamment les phénomènes d’exacerbation de tendance à la baisse ou à la hausse.

Les styles de trading

On distingue plusieurs styles de trading qui se formalisent par le temps que l’on consacre au trading, mais aussi au risque pris par le trader ; certains styles comme le scalping dit spéculatif sont risqués tandis que le swing trading par exemple l’est moins.

Le scalping

Il s’agit d’un style de trading à court terme. Le scalper prendra des décisions rapidement afin de se positionner sur des produits financiers qu’il revendra très vite. Le niveau de stress est intense et nécessite des nerfs d’acier pour continuer à scalper après de nombreuses pertes, car c’est souvent ainsi : 10 pertes d’affilée pour que la 11ème rapporte au maximum. Il faut avoir un mental d’acier pour pratiquer le scalping ; c’est une discipline éprouvante. Rapidité et dextérité seront des qualités primordiales à avoir pour scalper.

Le day trading

Par rapport au scalping, le day trading est un style plus soft. Le day trader sera plus posé et effectuera ses analyser avant l’ouverture du marché. Il mettra au point une stratégie pour sa journée de trading. D’après ses analyses post-ouverture, il capitalisera sur une montée ou une baisse des cours et mettra en place des alertes lui permettant de valider ou d’invalider ses prévisions.

Le swing trading

C’est un style de trading encore plus soft que le day trading. Le swing trader aime garder ses positions ouvertes sur plusieurs jours – 2 à 5 jours. Les bons swing traders mettent en place des alertes pour être prévenus par SMS ou par e-mail. Les moins prévoyants analyseront les cours le soir ou le matin avant l’ouverture pour choisir du sort de leurs positions.

Le trading d’actualité ou le trading de news

Ce style de trading est un peu particulier. Le trader d’actualité peut s’apparenter à un opportuniste qui ne tradera qu’en fonction de l’actualité et au gré des annonces qu’il entendra. Par exemple, il spéculera sur la baisse du cours des matières premières comme des denrées alimentaires suite à une forte sécheresse, ou alors spéculer sur l’augmentation du cours du pétrole suite à une difficulté de production passagère d’un pays majeur. Le trader d’actualité devra avoir une forte culture générale et être réactif pour se positionner très vite afin de ne pas louper la vague.

Le trading de position

Ce style de position est un style de trading à long terme. Le trader de position achètera une action pour le garder de nombreuses années ; c’est un pari sur les performances de la société sur une longue période. Il ne se souciera pas du cours à court terme et sait que le temps lui donnera raison. Il analysera de temps en temps les cours de son action, mais sa vision sur plusieurs années l’impliquera moins dans les analyses du trading pur. Les débutants devront choisir un style de trading adapté à leur niveau de connaissances et qui demande une bonne réflexion avant d’intervenir. Il faut bannir les styles exigeants qui demandent des temps de réflexion courts.

Le trading en ligne, la nouveauté

Le trading en ligne se présente comme le fait de « trader » directement avec un intermédiaire en ligne, c’est-à-dire sur Internet. À l’inverse du trading en ligne on trouve le trading par téléphone, c’est-à-dire le fait d’appeler sa banque ou un autre établissement financier pour passer un ordre de bourse. On retrouve également à l’inverse le trading qui est directement fait avec un logiciel.

Ce qui caractérise le trading en ligne

L’autonomie complète du trader et la rapidité des passages d’ordres financiers caractérisent au mieux le trading en ligne. En effet, une fois le compte titre ouvert ou le PEA (plan d’épargne en actions), le trader pourra à lui tout seul passer des ordres de bourse via son interface de trading en ligne.

Les acteurs du trading en ligne

Il s’agit principalement des courtiers en ligne également appelés brokers ou des banques en ligne. Ce sont les intermédiaires financiers.

Là où il y a argent, là où il y a arnaque

Les arnaques dans le trading sont nombreuses. En effet, dès qu’on parle d’argent, les vautours ne sont jamais loin. Mais il est assez simple d’éviter les arnaques en les connaissant et en appliquant des bases de réflexion simples et structurées. Les arnaques dans le trading peuvent être : des arnaques des établissements financiers qui placent l’argent d’investisseurs – la plus célèbre arnaque récente est celle initiée par Bernard Madoff, une arnaque basée sur la pyramide de Ponzi, mise en place pour la première fois par l’italo-américain Charles Ponzi (1882-1949).

Des arnaques provenant de courtiers en ligne. Il s’agit du même principe d’arnaque que le précédent : prendre possession de l’argent des investisseurs pour ne plus le rendre – faillite du courtier une fois qu’il a reçu suffisamment de fonds.

Des arnaques de trading moins évidentes comme le fait de pousser les apprentis traders vers des produits nocifs et très dangereux les menant à perdre leur argent au détriment du courtier en ligne.

Qui dit trading, dit risques

Les risques liés au trading sont de deux types : se faire arnaquer par un intermédiaire financier malveillant – c’est assez simple d’éviter cela avec du bon sens ; perdre son capital suite à de mauvais placements. C’est souvent le cas pour les traders débutants n’ayant pas de stratégie de gestion du risque et exposant leur capital de façon non sécurisée. Il est possible de protéger son capital lorsque l’on trade, c’est-à-dire de n’exposer qu’un montant que l’on est prêt à perdre au maximum (2% du capital par exemple). Les traders professionnels ou indépendants aguerris ne subissent jamais de grosses pertes (plusieurs dizaines de pour cent par exemple) grâce à une stratégie de gestion du risque mise en place. Il est à noter que le risque pris est souvent en corrélation avec le style de trading choisi. En trading, on choisit sa perte, mais on ne la subit pas. C’est une règle intangible extrêmement importante.

Pourquoi faire du trading plutôt que l’investissement en bourse?

La réponse parait simple, c’est par appât du gain. En effet, le trading « rapporte plus » que l’investissement en bourse. On place des guillemets puisque c’est assez variable – les gains sont fonction du niveau de compétence du trader et de la formation qu’il a suivie. Mais on se base sur cette affirmation par rapport aux performances des traders professionnels et des traders indépendants expérimentés. On fait principalement du trading pour placer son capital en bourse dans le but de spéculer ou de faire des placements moins risqués. Cela s’apprécie en fonction du style d’investissement que l’on choisit et des risques que l’on est prêt à prendre. Mais plus de gain signifie toujours plus de risques. Donc formez-vous avant de vous lancer, prenez le temps d’étudier. Investir en bourse a principalement deux objectifs quand on parle d'argent, le premier est pour l'investisseur de se générer des revenus réguliers mensuels avec les marchés financiers, le deuxième étant d'arriver à l'indépendance financière, c'est-à-dire vivre de la bourse ou du trading.

Avec combien commencer le trading ?

Lorsqu’on est débutant en trading, on se pose souvent la question de la somme à utiliser. La réponse n’est pas simple, mais le bon sens doit être la clé de notre raisonnement. On n’investit pas beaucoup d’argent quand on ne maîtrise pas les techniques de trading. Il est même recommandé de commencer ses opérations boursières avec 0 euro, c’est-à-dire en s’entraînant d’abord sur un compte virtuel – compte de démonstration – afin de constater les conséquences de ses premiers investissements avec un capital virtuel. Un plan de progression précis doit être mis en place pour nous permettre d’avancer pas à pas avec des objectifs précis à atteindre pour passer au palier suivant.

Où faire du trading ?

La majorité des traders indépendants font du trading depuis leur domicile. Il existe néanmoins des traders qui se réunissent en club pour trader ensemble. Le trader indépendant pourra également assurer des missions ponctuelles pour le compte d’un fonds d’investissement ou autre établissement financier. Le trader professionnel, quant à lui, opèrera depuis le poste de trading de son employeur. Pour des raisons évidentes de sécurité, ce dernier n’a pas accès au logiciel ni tout autre matériel de trading depuis chez lui. Et pour ce qui est du trader amateur, il opèrera depuis chez lui en utilisant une simple connexion Internet pour se connecter au marché financier.

Qui sont les acteurs du trading ?

Lorsque l’on fait du trading, on est confronté à d’autres investisseurs pouvant être humains ou des robots de trading. Pour gagner de l’argent, il sera nécessaire d’être meilleur qu’eux. Le trading est la confrontation de l’offre et de la demande d’achat/de vente. Une partie des investisseurs essaiera d’acheter au meilleur prix tandis qu’une autre partie cherchera à vendre au meilleur prix. Nombreux sont les acteurs du trading : banques, fonds d’investissement, entreprises de trading hedge funds, robots de trading détenus par de gros établissements financiers, formateurs, coachs, consultants, investisseurs amateurs, courtiers ou brokers, traders professionnels et traders indépendants.

Page 6 of 223
Top
We use cookies to improve our website. By continuing to use this website, you are giving consent to cookies being used. More details…