ADS
08 Jan 2022

Amon-Tanoh à Lomé : ‘le Conseil de l’Entente rénové est aujourd’hui à la croisée des chemins’

Nommé récemment nouveau Secrétaire exécutif du Conseil de l’Entente, Marcel Amon-Tanoh est à Lomé depuis ce samedi pour la 21ème réunion ordinaire du comité des experts, cheville ouvrière de cette organisation sous régionale. A l’ouverture de cette réunion, l’ancien ministre ivoirien des affaires étrangères avait à ses côtés son compatriote Patrice Kouame, Secrétaire exécutif sortant, après 10 années d’exercice.

Les experts, pendant 3 jours, vont évaluer l’état d’avancement du processus global d‘intégration au sein de l’espace communautaire et formuler des recommandations pertinentes et pragmatiques pour des améliorations significatives et impactantes.

Dans son mot d’ouverture, le président du comité des experts en la personne du Togolais, Affo Ousmane Salifou, a reconnu que malgré les motifs de satisfaction, des défis existentiels continuent de se poser frontalement à cette organisation composée de 5 pays, à savoir le Bénin, le Burkina Faso, la Côte d’Ivoire, le Niger et le Togo.

« Fondamentalement, il nous faut résoudre le problème de l’amenuisement des ressources propres à notre organisation. Cela passe absolument par la recherche de sources de financement alternatives, à travers la mise en œuvre d’une stratégie de mobilisation plus dynamique et innovante », a relevé le Secrétaire général du ministère togolais des affaires étrangères.

La situation sécuritaire liée au terrorisme et à l’extrémisme violent, la crise sanitaire de la Covid-19 et ses conséquences sur le plan économique et social, sont les autres défis à relever, selon le Togolais.

Le nouveau patron du Conseil ne mâche pas les mots. Selon l’Ivoirien, le Conseil de l’Entente rénové est aujourd’hui à la croisée des chemins et des problématiques importantes concernant la vie de l’organisation méritent des réponses appropriées.

« L’année 2022 constituera une année transitoire, avec une concentration des efforts, d’une part pour la nouvelle planification stratégique devant permettre au Conseil de l’Entente de renouveler sa vision et orientations stratégiques, et de réaliser des programmes concrets assurant dans son espace, et d’autre part, l’opérationnalisation de la stratégie de mobilisation des ressources de l’organisation pour le financement des programmes », a lancé celui qui vient impulser le renouveau du conseil.

Concrètement, a-t-il fait savoir, un nouveau plan stratégique sera proposé au sein du secrétariat exécutif. Ce plan sera assorti d’une stratégie opérationnelle de mobilisations des ressources.

« Le modèle économique qui soutient les actions du Conseil de l’Entente repose sur 3 piliers : les contributions des Etats membres, la création de ressources propres, notamment à travers la mise en œuvre d’un programme immobilier et la recherche de financement auprès des partenaires techniques et financiers. Il conviendrait de revisiter ces différents piliers et d’opérer des choix durables pour le fonctionnement de l’organisation et le financement de ses actions, malgré un contexte économique difficile que traverse nos Etats, dû à la pandémie de la Covid-19 », a-t-il souligné.

Après ces 3 jours de travaux des experts, le conseil des ministres du Conseil de l’Entente suivra pour examiner et entériner les propositions faites par les experts.

Read 350 times
Facebook Google Plus Twitter LinkedIn
Top
We use cookies to improve our website. By continuing to use this website, you are giving consent to cookies being used. More details…