ADS
22 Oct 2021

Mort d’Ornella : une sage-femme et une accoucheuse écopent d’une mise à pied

Les sanctions continuent de tomber à la suite du décès d’Ornella Laine, un décès qui a choqué plus d'un. Après 2 agents de la morgue du CHU Sylvanus Olympio, 2 sages-femmes sont sanctionnées par le ministre de la santé.

Dans 2 décisions portant sanction, Prof. Moustafa Mijiyawa inflige une mise à pied de 15 jours à une accoucheuse auxiliaire d’Etat et une sage-femme d’Etat. Nommément, il s’agit d’Essokiza Pouwaï et de Naïmatou Tairou.

Les décisions, selon le ministre, prennent effet à partir de sa date de signature.

La mise à pied est le plus haut niveau des sanctions disciplinaires du premier degré selon le statut de la fonction publique.

La sanction est-elle légère ?

Il faut dire que cette sanction tombe parce qu’une femme nommée Ornella Laine, âgée de 29 ans, est morte en plein travail à cause, disent les proches de la défunte, de la négligence des sages-femmes.

Deux agents de la morgue du CHU Sylvanus Olympio, accusés d'inconscience professionnelle notoire et de manquement caractérisé aux règles et  procédures en vigueur, ont écopés il y a quelques jours, d'une exclusion temporaire de fonctions d'une durée de 3 mois en plus d'un retard d'avancement de 2 échelons.

On leur reproche de s’être rendus complice et auteur de la perception indue d'une somme de 50.000 FCFA  pour l'extraction du fœtus de la même défunte, et la formolisation du corps en transit de cette dernière.

Read 1064 times
Facebook Google Plus Twitter LinkedIn
Top
We use cookies to improve our website. By continuing to use this website, you are giving consent to cookies being used. More details…