samedi, juin 25, 2022
black
black
previous arrow
next arrow
More

    Golfe 5 : Aboka annonce que les caisses de la commune sont vides

    Les travaux de la 1ère session ordinaire de 2022 du conseil municipal du Golfe 5 ont été lancés mercredi. Le maire, Kossi Aboka, dès l’entame de ses propos de lancement des travaux, a annoncé que les caisses de la commune sont vides et que les signaux sont au rouge. La faute, selon lui, est à la Covid-19.

    « Nos signaux sont au rouge. A l’heure où je prends la parole ici, nous n’avons rien. Les caisses sont vides parce que la Covid-19 a mis à genou toute notre économie et les communes également en souffrent aujourd’hui. Nous avons senti cette pandémie à tous les niveaux. Actuellement, même le carburant pour nos véhicules, on n’en a pas », a-t-il déclaré.

    Il a même annoncé qu’il fut un temps, il a demandé au comptable public du Golfe de ne pas payer le maire et ses adjoints, et même les indemnités parce que, a-t-il souligné, ce n’est pas ce qui est important.

    « Nous ne sommes pas là pour ça mais plutôt pour le développement de la commune. Ce que nous avons pour indemnité, ce n’est pas important. Ce qui compte, c’est les populations que nous devons servir », a-t-il ajouté.

    Malgré cette situation difficile, le maire de la commune Golfe 5 appelle ses collaborateurs à travailler d’arrache-pied, pour faire de leur territoire, une commune modèle au Togo. Selon M. Aboka, pas besoin de la contribution des bailleurs de fonds.

    Pour y arriver, a-t-il énuméré, il faut balayer devant les maisons, entretenir les devantures, éviter de jeter des eaux usées ou autres types d’ordures sur la voie publique et dans les caniveaux, veiller à la propreté des caniveaux, mettre les animaux dans un enclos approprié et éviter de déranger la tranquillité des voisins.

    « On n’a pas besoin de recourir aux bailleurs de fonds pour le faire. Cela relève de la volonté et du sens du civisme, nous devons l’adopter et le faire adopter à chacune et à chacun de notre commune. C’est ensemble que nous allons faire de Golfe 5 une commune modèle. Le pari de développement, nous devons le gagner ensemble », a-t-il souligné.

    Il a aussi sollicité l’appui des « Togbui » et « Mamans bouboutowo » dans la lutte contre l’incivisme grandissant dans la commune. Cet appel, dit-il, est aussi lancé aux CDQ et CVD, aux leaders communautaires et religieux.  

    Un conseiller municipal du Golfe 5 qui a requis l’anonymat, dénonce la non-transparence dans la gestion de ladite commune.  

    « Nous avons un budget que nous exécutons, il y a aussi les recouvrements. C’est ce qu’il se passe quand il n’y a aucune transparence dans la gestion. La gestion de notre commune est opaque, les conseillers n’ont pas accès aux documents pour justifier. Les marchés, principales ressources de la commune, sont confiés à une gestion individuelle, pas d’appel d’offres », a-t-il marqué.

    ARTICLES RÉCENTS

    Latest Posts

    togocom 1000000
    togook
    previous arrow
    next arrow