samedi, juin 25, 2022
black
black
previous arrow
next arrow
More

    Attaque de Kpékankandi: les terroristes ont perdu des hommes, selon Yark

    Les autorités sécuritaires du Togo commencent par déballer sur l’attaque terroriste qui a été fatale pour une dizaine d’éléments des forces de défense et de sécurité au Togo. Ce qu’on ne sait pas, c’est que lors de cette attaque, le groupe terroriste a perdu une quinzaine d’hommes tués par les militaires togolais.

    L’information est tombée ce mercredi. Elle est du général de brigade, Damehame Yark, selon Savoirnews.

    « Ce qu’ils (les assaillants, ndlr) ont pu faire, c’est de transporter rapidement les corps de l’autre côté de la frontière où ils ont été inhumés », indique le ministre selon le site d’information.

    Le général cite à ce propos des sources bien informées.

    Sur le terrain, poursuit le ministre, la situation se présente bien entre les populations riveraines de cette attaque et les forces de défense et de sécurité togolaises.

    « Les forces armées ont été sensibles à la réaction de nos populations sur le terrain. Aujourd’hui, elles collaborent et ça doit être à tous les niveaux », ajoute-t-il.

    Faut-il le rappeler ? C’est la 2ème fois que le Togo subit une attaque terroriste. La première fois, c’était en novembre 2021. Il n’y avait pas eu de mort. Les autorités sécuritaires avaient signalé que les terroristes avaient subi une contre-attaque digne de ce nom. C’était à Sanloaga, dans la préfecture de Kpendjal.

    Il y a une semaine à Kpékankandi dans la même préfecture, les terroristes ont récidivé, ce qui a coûté la vie à 8 soldats togolais. Une dizaine autres sont blessés.

    Selon des informations, la France s’inquiéterait pour la sécurité du Sahel et du Togo.

    ARTICLES RÉCENTS

    Latest Posts

    togocom 1000000
    togook
    previous arrow
    next arrow