ADS
18 Sep 2021

Gabon : qui pour sauver un Togolais des geôles de la police de l’immigration ?

Il y a 3 jours, une animatrice radio et télé ivoirienne postait sur les réseaux sociaux sa mésaventure dans les geôles de la police de l’immigration à l’aéroport de Libreville au Gabon. Une mésaventure qui fait froid au dos. Yann Bahou, c’est son nom, enfermée pendant 14 heures sans manger ni boire, dit avoir vu dans les geôles de cet aéroport, un Togolais qui n’a rien mangé ni bu depuis 3 jours.

Si le Togolais rencontré par l’animatrice est toujours en détention dans les mêmes conditions, ce samedi fera exactement 6 jours qu’il est détenu. Sans manger ni boire ?

« C’est ainsi que j’ai été refoulée hier mercredi et ramenée en Côte d’Ivoire. J’ai été enfermée de 19 heures à 9 heures sans avoir le droit de boire ni de manger. Mon contact m’a dit après que je sois rentrée en Côte d’Ivoire, qu’il avait ramené à manger et à boire pour moi. Mais les agents ont refusé de m’apporter le repas. Je précise qu’il y avait le ressortissant togolais qui n’avait pas mangé ni bu depuis 3 jours », avait-elle posté.

Quel mal a fait ce Togolais pour être détenu ? Personne ne sait mais on peut aisément imaginer la raison. Si on détient pendant 14 heures une animatrice radio télé en visite familiale sur le sol gabonais parce que celle-ci n’a pas ses papiers professionnels sur elle, qu’en sera-t-il de ce Togolais ?

Vivement que les autorités du pays prennent ce dossier en compte pour faire libérer ce ressortissant togolais trouvé dans des conditions inhumaines et dégradantes par cette Ivoirienne.

Read 504 times
Facebook Google Plus Twitter LinkedIn
Top
We use cookies to improve our website. By continuing to use this website, you are giving consent to cookies being used. More details…