ADS
10 Sep 2021

Adjamagbo invite les Togolais à l’école guinéenne

Les partis politiques de l’opposition togolaise n’ont pas fini de réagir par rapport au coup d’Etat qui a emporté Alpha Condé. La Convention démocratique des peuples africains (CDPA) ne trouve aucun inconvénient à ce coup d’Etat militaire. Cependant, Kafui Adjamagbo Johnson met la puce à l’oreille des Guinéens. Elle dit aussi à ses concitoyens, ce qu’ils doivent faire.

Pour la CDPA, le coup d’Etat du dimanche dernier en Guinée met fin aux dérives dictatoriales du président Alpha Condé qui a tourné dos aux principes de la social-démocratie et du panafricanisme.

« La CDPA constate que le changement consécutif à ce coup d’Etat survient après les efforts et les sacrifices du peuple guinéen pour empêcher un 3ème mandat qu’Alpha Condé a arraché par la force et au prix de massacres de la population et de violation de la constitution que les Guinéens se sont donnée », ajoute ce parti.

Vigilance, lance la CDPA au peuple guinéen qui, prévient-elle, doit veiller à ce qu’au terme de la transition, la Guinée soit remise sur les rails de la démocratie.

Aux Togolais, ce parti d’opposition demande de tirer leçon de l’expérience guinéenne en restant, souligne-t-il, fermes, déterminés et éveillés dans leurs aspirations de changement.

Read 472 times
Tagged under
Facebook Google Plus Twitter LinkedIn
Top
We use cookies to improve our website. By continuing to use this website, you are giving consent to cookies being used. More details…